Les bons hypnotiseurs connus, célèbres et réputés


L’hypnose est une pratique qui reste aujourd’hui mystérieuse malgré sa vulgarité. C’est une pratique datant de plusieurs siècles qui revient en force aujourd’hui. C’est aussi l’occasion de parler de ces hypnotiseurs qui ont eu une grande notoriété partout dans le monde.

Franz-Aton Mesmer : le précurseur de l’hypnose

Franz-Aton Mesmer : le précurseur de l’hypnose

C’est Franz-Aton Mesmer qui commence à vulgariser l’hypnose. Au départ, cet hypnotiseur célèbre se sert de la pratique pour soigner ses patients. Il le faisait au cours de ses « Cérémonies du Baquet ». Avec le temps, le public qui assiste à ses séances va s’intéresser de plus en plus aux comportements de ses patients qui entrent en transe. Des soins, l’hypnose va se transformer en spectacle réunissant des centaines de personnes.

Après sa mort, ses successeurs vont recentrer l’objectif de l’hypnose pour l’aborder beaucoup plus scientifiquement. Ce sera le cas d’ailleurs avec Le Marquis de Puységur ou encore de l’abbé Farria. C’est donc grâce aux idées de Franz-Aton Mesmer que vont naître en Europe au 19e siècle deux écoles d’hypnose : l’une française et l’autre russe. Par exemple, le très célèbre psychanalyste Sigmund Freud va passer par l’École de Nancy, alors tenue par Hyppolite Bernheim. Mais avec ces écoles, la frontière entre l’hypnose médicale et l’hypnose spectacle va commencer à se dessiner. Cette frontière va se préciser dans l’école russe.

Wolf Messing : un hypnotiseur mystérieux

Wolf Messing : un hypnotiseur mystérieux

C’est bien l’un des hypnotiseurs qui marquent le monde au 20e siècle. Au départ, Wolf Messing est un mentaliste. Il va ensuite devenir un bon hypnotiseur grâce avec des spectacles qu’il multiplie en Russie. Wolf va plutôt contribuer à faire de l’hypnose un spectacle très suivi. Il devient même très proche de Staline. À l’époque, il est très célèbre et fait la une des journaux de Moscou et de Saint-Pétersbourg.

Milton Erickson : le pionnier de la renaissance

Milton Erickson : le pionnier de la renaissance

Après la disparition de Messing en Russie, l’hypnose s’écroule littéralement face à la psychanalyse. La solution à ce problème se trouve de l’autre côté de l’atlantique avec Milton Erickson. Cet hypnotiseur connu consacre la plupart de son temps à l’analyse de l’hypnose. Le résultat de ses études sera stupéfiant puisqu’il va multiplier les techniques et les stratégies d’hypnose. Mais il vouera surtout ces pratiques à des fins thérapeutiques.

Après sa mort, beaucoup d’Américains vont suivre ses traces. C’est le cas de Dave Elman qui va pratiquer l’hypnose pour la scène et les médias. De temps à autre, il oscille pour les thérapies.

On l’attribue aussi la programmation neurolinguistique. Il s’agit d’une méthode de thérapie hypnotique adaptée des travaux de Milton par Richard Bandler et John Grinder. Même des hypnotiseurs français tels que Léon Chertok et Pierre Roustang vont se servir des travaux de cet éminent docteur.

Darren Brown : le visage de l’hypnose moderne

Darren Brown : le visage de l’hypnose moderne

Darren Brown fait incontestablement partie des meilleurs hypnotiseurs du 21e siècle. Ce Britannique a acquiert sa notoriété à travers des spectacles qu’il produit avec son compatriote Antony Jacquin. Ces spectacles ressemblent plutôt à de la magie. Il est connu aussi pour avoir amené des subtilités inédites jusqu’alors dans l’hypnose de spectacle.