Qui est Milton Erickson ?


milton erickson 2Milton Hyland Erickson, né le 5 décembre 1901 à Aurum et mort le 25 mars 1980 à Phoenix est un psychiatre américain qui va révolutionner l’hypnose clinique et dont les travaux sur l’hypnose thérapeutique ont fait école.

Son appréhension de la psychothérapie trouve son inspiration dans sa propre expérience de la douleur physique. Milton n’est pas en capacité de reconnaître les rythmes et les sonorités musicales et souffre d’une dyslexie grave. A dix-sept ans, il est touché par la polio. Il sera tout au long de sa vie le cobaye de ses différentes expériences qu’il appliquera ensuite sur lui-même.

Il est aujourd’hui reconnu comme le père des thérapies brèves.

Ses travaux auront inspiré la thérapie brève de Palo Alto, chantre des professionnels de la communication et plusieurs techniques thérapeutiques comme la programmation neuro-linguistique

Un destin peu commun

Ses études de médecine seront rythmées par les séquelles douloureuses de sa maladie.

Médecin-adjoint, puis médecin-chef du service de recherche à l’hôpital d’État de Worcester dans le Massachusetts, il sera autorisé à reprendre ses recherches en Hypnose. Il deviendra directeur de la recherche et de la formation psychiatrique à l’hôpital psychiatrique Eloise.

Un homme, une méthodethought power

Selon Erickson, l’état d’inconscience est une puissance, et le meilleur allié qui ne demande qu’à coopérer. L’état d’inconscience va mobiliser toutes les potentialités, toutes les ressources, afin de modifier le comportement et lui permettre de retrouver son état naturel. Cette méthode a justement pour but de faire collaborer conscient et inconscient à fin de résoudre le problème auquel nous sommes confrontés. Erickson insiste auprès de ses étudiants sur le respect du patient et l’unicité de chacun d’entre-eux. Pour lui, la meilleure manière d’aider une personne à retrouver un certain bien-être et se débarrasser de ses problèmes, consiste à sans cesse adapter une méthode afin que cette dernière réponde aux besoins bien particuliers. En un mot, pratiquer le sur -mesure.

Cette démarche empirique devait éviter de plaquer des principes généraux et toute standardisation.