Applications de l’hypnose


Vidéo de présentation Questions Fréquentes

Tabac-drogues-alcool

Les addictions alimentaires

Phobies et peurs

Troubles du comportement

Douleurs physiques

Relation de couple

 Développement personnel

A lire aussi sur l’hypnose

L’hypnose est un état de conscience modifiée utilisé en hypnothérapie. Ce phénomène est connu du monde médical et de la psychologie depuis plusieurs siècles. Avec ses nombreuses applications dans le domaine du bien-être notamment, cette technique revient sur le devant de la scène. Décryptage de la discipline.

présentation de l'hypnose

Qu’est-ce que l’hypnose thérapeutique ?

L’hypnose n’a pas encore reçu de définition officielle qui fasse l’unanimité. Les spécialistes la décrivent néanmoins comme un état psychologique qui procurerait un niveau d’attention et de conscience modifié. Elle partagerait donc un certain nombre de caractéristiques mentales avec le sommeil.
L’hypnose désigne également toutes les techniques relatives à l’exercice de l’hypnothérapie.

Histoire de l’hypnose

L’hypnose semble exister depuis l’Antiquité. Cependant, les écrits médicaux de cette époque sont très peu détaillés et parfois confus.
Ce n’est seulement qu’au cours du XIXe siècle que le phénomène d’« hypnotisme » nait dans le vocabulaire du médecin britannique James Baird. Il faudra cependant attendre le début du XXe siècle pour que la pratique ait un rayonnement en France. Sa popularisation sera poussée par Jean Martin Charcot et Hyppolite Bernheim, de hautes sommités de la médecine.
Aujourd’hui, l’hypnose est communément utilisée pour soulager de nombreuses pathologies, qu’elles soient psychiques ou physiques.

Les grands types d’hypnose

définition de l'hypnoseL’hypnose se caractérise par une multitude d’approches différentes.

L’hypnose classique
L’hypnose classique, aussi appelée hypnose traditionnelle, est celle utilisée depuis plus d’un siècle. Il s’agit d’une forme d’hypnose qui est purement et simplement dirigée par le thérapeute. Si elle est efficace dans de nombreux secteurs psychologiques ou médicaux, cette forme d’hypnose est également celle utilisée dans les spectacles de télévision.
L’hypnose Ericksonienne
L’hypnose Ericksonienne a été mise au point par le psychiatre américain Milton H. Erickson. Elle s’apparente à l’hypnose conversationnelle souvent exploitée de nos jours. Elle part du postulat que le patient doit être l’acteur de sa propre guérison. Sa vocation est donc de permettre à tout un chacun de trouver le cheminement intérieur pour guérir.
La nouvelle hypnose
La nouvelle hypnose a été développée à partir des années 1975. Elle est caractérisée par une totale maîtrise du patient. Dans la lignée de l’hypnose ericksonienne, la nouvelle hypnose est enrichie par les préceptes de la programmation neurolinguistique. Il en résulte une méthodologie empreinte de douceur et de respect.
L’hypnose humaniste
L’hypnose humaniste est la plus récente. Encore peu usitée, elle est née dans les années 2000. Contrairement aux hypnoses traditionnelles dans lesquelles le processus se joue sur la dissociation conscience/inconscience, l’hypnose humaniste fait, quant à elle, appelle à la conscience majuscule. Cela permet de trouver un état de conscience élargie.
L’hypnose européenne
Dérivée de l’hypnose classique, l’hypnose européenne est enrichie par un aspect « cognitivo-comportementaliste ». Les hypnothérapeutes optent donc pour une approche pratique visant à modifier les comportements inadaptés ou générateurs de souffrances.

Les praticiens en hypnothérapie les plus célèbres

L’hypnose a traversé les siècles. Aussi, de nombreux médecins et psychiatres ont laissé leurs empreintes dans les méthodologies actuellement utilisées.
Le médecin Jean Martin Charcot et le psychiatre Hippolyte Berhneim ont jeté les bases de l’hypnose moderne. Ils ont établi les premières règles qui régissent sa pratique.
Si Sigmund Freud a utilisé l’hypnose pendant un certain temps, il l’a néanmoins rapidement abandonnée. Cet éminent psychiatre n’a donc rien apporté de nouveau à la méthode.
Milton H. Erickson, un psychiatre américain, est le fondateur de l’hypnose moderne. Il est le père spirituel des praticiens actuels qui utilisent, aujourd’hui encore, une méthodologie appelée hypnose ericksonienne.
Erich Lancaster a également apporté sa pierre à l’édifice en démontrant que le processus d’Erickson pouvait être personnalisé pour chaque type de patients et de pathologies.

Que peut soigner l’hypnose ?

Grâce à la longue existence de l’hypnose, les spécialistes connaissent beaucoup mieux ses domaines d’application. Il s’avère que ceux-ci sont extrêmement nombreux, tant du point de vue médical que du point de vue psychologique. Passage en revue des principales applications de l’hypnose.

Les applications médicales
L’hypnothérapeute trouve la possibilité de soulager les gens dans de nombreux secteurs médicaux :
• réduire les douleurs lors d’un accouchement ;
• contrôler la salivation et le saignement en chirurgie dentaire ;
• diminuer le stress des opérations ou se suppléer aux anesthésies ;
• stimuler les défenses immunitaires lors d’un suivi d’oncologie ;
• rendre les interventions sur les enfants moins traumatisantes.

Les applications psychologiques
L’hypnotiseur peut également avoir un rôle essentiel dans le traitement des affections psychologiques. Ce praticien intervient notamment pour :
• réduire les affections dermatologiques d’origine psychosomatique ;
• traiter les problèmes neurologiques comme la migraine, l’anxiété et l’insomnie ;
• soutenir un suivi pour les névroses ;
• soulager les troubles de l’anorexie et de la boulimie ;
• aider à vaincre la timidité, l’angoisse des examens et les problèmes scolaires ;
• solutionner les problèmes d’alcoolisme, de dépendance au tabac et à la nourriture.

Comment fonctionne l’hypnose ?

Le fonctionnement de l’hypnose est une question qui passionne les foules. Pourtant, les psychothérapeutes, eux-mêmes, sont divisés sur les réponses possibles. Tentatives d’explication.
Pour comprendre l’hypnose, il faut comprendre le conscient et l’inconscient. Pour faire bref, le conscient se caractérise par l’état de vigilance que chaque individu possède dans son quotidien. C’est lui qui permet de raisonner. À l’inverse, l’inconscient est dominé par des souvenirs, des émotions ou encore des intuitions. Il se manifeste notamment dans les rêves.
L’hypnothérapeute a donc pour mission d’aider le patient à se frayer un chemin vers son inconscient. Pour cela, il utilise des procédés afin de le plonger dans un état de « transe ».

Techniques employées par les hypnotiseurs

Les praticiens en hypnose ont divers moyens à leur disposition pour induire un état de « transe » :

  • la méthode de la suggestion ;
  • la dissociation ;
  • les techniques de régression ;
  • la programmation neurolinguistique.

L’hypnose est une technique ancestrale. Pourtant, il a fallu attendre le siècle passé pour qu’elle soit enfin reconnue. Aujourd’hui, avec les techniques d’imagerie médicale, les praticiens sont capables de connaître précisément l’action de l’hypnose sur le cerveau. Ils ont pu en observer les résultats et s’en servent dans de nombreux domaines médicaux. La technique est efficace et dépourvue d’effets secondaires.