Cocaïne et dépendance par l’hypnose


Questions Fréquentes

Cocaïne et dépendance par l'hypnose - Séances d'hypnose pour en finir avec la cocaïneLa dépendance à la cocaïne est un fléau dont il est extrêmement difficile de se sortir. De plus en plus d’individus sombrent dans cette dépendance et il existe peu de remèdes efficaces pour se remettre de cette dépendance. Bien que la loi punisse la consommation et vente de cocaïne mais également de cannabis, de crack et d’ecstasy : ces drogues sont de plus en plus consommées et présentes sur le territoire français.
La cocaïne est une drogue dite « drogue dur » qui se présente sous forme de poudre ou de cristaux et dont l’usage est de plus en plus fréquent en France notamment. La dépendance à la cocaïne consiste à ne plus parvenir à se passer de drogue pour vivre, à chercher à en consommer de la manière compulsive.

Les conséquences de la cocaïne

L’usage répété de cette drogue comporte son lot de risques pour la santé. En effet, il modifie des cellules nerveuses du cerveau et dont la conséquence est de modifier certains récepteurs de neurones qui affectent le fonctionnement général. Les effets de l’addiction à la cocaïne sont catastrophiques et les conséquences nombreuses : psychose toxique, paranoïa, dépression, hallucinations, confusion…  Des effets physiques peuvent être également observés comme des tremblements, des vertiges et des contractions musculaires.

Des séances d’hypnose pour en finir avec la cocaïne


De nombreuses personnes font appel à l’hypnose afin de faire cesser leurs addictions et les résultats de l’hypnothérapie parlent d’eux mêmes. Comme dit précédemment, l’addiction affecte le corps et le psychisme : il faut donc agir sur les deux pour une efficacité durable. L’hypnothérapie va permettre d’intervenir sur tous les paramètres comportementaux et donc psychiques qui sont liés à l’addiction mais elle va également permettre de rompre le lien physique qu’il y a entre la personne souffrant d’addiction et la cocaïne en s’adressant directement au Moi racine. Il est bien difficile d’estimer le nombre de séances qui seront nécessaires puisque l’addiction peut être traitée en une seule séance pour certains. Le plus important est de savoir que l’hypnothérapie est un réel remède efficace contre l’addiction.

A lire aussi :


Ils ont vaincu leurs addictions grâce à l’hypnose (Témoignages) :

Avant la séance avec Axel, j’avais toujours besoin de sortir et de boire. Je tombais facilement dans la tentation de prendre des drogues et je suis tombé, comme beaucoup d’autres, addict. Ca a engendré plein de problèmes dans ma vie, dans ma famille, avec mes amis et je ne trouvais pas de solutions pour m’en sortir. J’ai tenté l’hypnose, avec la certitude que ça ne fonctionnerait pas. Et ben, je me suis trompé! c’est une formidable pratique, encore trop peu connue à mon gout mais cela fait des merveilles dans la transformation de soi, surtout quand on a choisi un bon thérapeute. je te remercie Axel pour l’aide que tu m’as apporté dans cette épreuve. Thib

Thibault

Addiction à la drogue

Je n’en pouvais plus de me voir partir droit dans le mur. On pense qu’on peut remonter la pente toute seul ce n’est pas vrai. A force de décevoir sa famille et ses amis on se sent encore plus rejetée. On n’a plus envie de parler à personne. On se recroqueville sur soi-même et on attend la fin. La drogue m’a rendu muette, je ne m’écoutais plus moi-même. Je n’y croyais pas mais l’hypnose m’a permis de reprendre conscience même si c’est paradoxal lorsque l’on est hypnotisée. j’ai enfin eu le courage de me regarder de nouveau en face, d’aller de l’avant.

Frédérique

Alcoolisme 

Pour moi c’était des charlatans je ne suis pas le gars à qui on peut en conter. Ben voilà j’avais tout faux. L’hypnotiseur m’a bien secoué et j’ai vu que je pouvais m’en sortir de cette vie sans saveur. A 2 litres de vin par jour tout est clair. Bêtise ! Je suis dans la brume comme les gorilles ! J’ai quand même fait une séance pour voir. Ça a marché j’y croyais pas. J’y suis retourné et j’ai calmé le jeu. Je peux pas dire que mes conneries c’est fini mais au moins je sais que je suis pas clair.

Georges

Cannabis et alcool

A force de faire la fête chez des amis j’ai pris goût à l’alcool et aux drogues dites douces. En fait elles n’existe pas surtout quand on les mélange à la boisson. Je n’avais plus conscience d’augmenter sans cesse ma consommation. Ma santé à commencé à s’en ressentir et mes finances aussi. Un de mes amis m’a un jour parlé de l’hypnose. Je n’y croyait pas trop mais j’ai tenté le coup. J’ai tout de suite été très à l’aise alors que je suis un peu une sauvageonne. La séance fait beaucoup de bien, je me suis bien calmée.

Clara

Addiction alcool

On picole et un jour c’est la tuile. J’ai eu un accident grave. J’étais la conductrice et la passagère ma meilleure amie a été sérieusement blessée. Je ne m’en remettrais jamais. J’ai vu un psy pendant des mois je me sentais toujours aussi coupable. C’est comme si quelque chose ne voulait pas sortir de moi. Mon médecin m’a recommandé de me faire hypnotiser, j’ai suivi ses conseils. Et j’ai bien fait. Depuis j’arrive à oublier un peu ce drame et je dois bientôt revoir mon amie.

Georgette

Addiction aux médicaments 

Je me suis toujours dit que je n’avais aucune confiance envers les toubibs. C’est de leur faute si j’ai pris goût aux médicaments. Je peux plus m’en passer. Pour moi c’est pire que la came. Je crois que j’en rêve la nuit. J’ai essayé l’hypnose et ça m’a remonté le moral. En plus c’est pas des toubibs. Ils sont gentils et on est bien chez eux.

Macha