Des séances d’hypnose pour vaincre la peur de la maladie


Questions Fréquentes

Des séances d'hypnose pour vaincre la peur de la maladieIl arrive parfois, que certaines personnes, pourtant parfaitement en santé, développent à leur insu, un syndrome prédominant d’anxiété, en connotation directe avec leur santé. Cette catégorie d’individus, à force de se croire atteint d’un quelconque trouble, dans le fonctionnement de leur corps, peut même arriver à le générer. On parle alors d’hypocondrie.

Définir le sujet hypocondriaque

Il est sans cesse à l’affût du moindre trouble ou anomalie de son corps. Son problème vient d’une écoute de lui même obsessionnelle et d’une observation démesurée du moindre état vécu ou ressenti. Sa souffrance est réelle, assimilée à un trouble psychiatrique et elle atteint l’homme comme la femme, amplifiant le moindre signal que lui transmet son corps.

Sa peur panique réside essentiellement dans le fait d’avoir une grave maladie. Des événements traumatiques peuvent s’avérer parfois des déclencheurs de cet état de perpétuelle anxiété.

Les symptômes de l’hypocondrie

Les symptômes de l'hypocondrieUne analyse obsessionnelle, méthodique et poussée des états de l’hypocondriaque se mène chez le sujet, en même temps qu’une investigation soignée de chaque réaction corporelle. Leur raison, aveuglée par une terreur sourde, les conforte dans un diagnostic lourd, au pire, sans retour. Rien ne saurait être bénin, des pensées dramatiques envahissent à tout bout de champ ces personnes devenues malades par la simple peur de la maladie.
Avides de toutes sortes  de renseignements, glanés sur tout genre de supports, elles se fixeront encore plus sur une vérité détenue, avant même l’examen médical. Le malade revêt souvent d’autres troubles à caractère anxieux, voire dépressifs.

Remédier à ce mal être

Outre les psychothérapies classiques, l’hypocondrie peut être abordée, de façon efficace par l’hypnose, en réussissant à gérer le côté dépression sous-jacent et redonner tranquillité au patient. Lui procurer l’effet rassurant dont il a besoin, voila sa priorité essentielle. En outre, elle aura la faculté de pouvoir remédier aux médicaments anxiolytiques ou antidépresseurs, généralement utilisés.


L’hypnothérapeute sait prendre en charge l’hypocondriaque en mettant l’accent sur sa présumée maladie et la vérité effective. Avec tact et méthode, il pourra l’aider à élargir sa vision des choses, bien en dehors de son corps, désigné comme responsable, alors qu’il n’est en réalité que la cible  de ses problèmes intérieurs et enfouis. Il est à même de l’amener à stopper un tel gâchis de sa vie et à savoir profiter du moment présent. De plus, il l’initiera à trouver d’autres sources d’intérêt, autres que sa santé et surtout à relativiser.

A lire aussi :


Ils ont vaincu leurs peurs avec l’hypnose (Témoignages) :

Peur du vide

Je suis bien incapable de dire pourquoi je souffre de vertige. Je mène une vie saine et équilibrée. Mais pas question pour moi de me mettre en hauteur et de regarder vers le bas. Soit je vais vomir soit j’ai envie de sauter. Alors pourquoi ça m’arrive ? Je me suis confié à Axel Zouaoui qui m’a accueilli dans son cabinet bien sympa. J’ai déjà fait quelques séances et je sans un vrai progrès.

Georges

Agoraphobie

Je ne savais pas ce que c’était l’agoraphobie ni d’où ça m’est venu. Je n’ai jamais été ni choquée ni accidentée. Pourtant marcher dans la rue et croiser le regard des gens me rendait folle de panique. Mon psychanalyste m’a conseillé de tenter l’hypnose pour y voir plus clair. J’ai fait une séance d’essai chez Axel hypnotiseur et déjà l’endroit m’a rassuré. La séances et les réponses que j’ai donné ont permis d’y voir plus clair. On ne sait pas toujours pourquoi on souffre.

Pierre

Phobie en voiture 

Depuis mon accident de voiture l’année dernière je fais un blocage. Je n’arrive même plus à monter dans un véhicule quel qu’il soit. Ma vie est devenue un enfer car j’ai besoin de prendre ma voiture pour mon travail et pour avoir une vie normale. Je me suis laissé tenté par l’hypnose et je sens de nets progrès.

Robert

Peur du vertige

J’ai toujours rêvé de faire du parachutisme. Ces hommes et ces femmes qui étaient capables de sauter d’un avion en vol me fascinaient. Seulement voilà je ne suis guère courageux on peut même dire que je n’ai pas l’esprit aventurier. J’étais quand même bien décidé à réaliser mon rêve. Sur le conseil d’un ami je suis allé me faire une séance d’hypnose. Au début je n’y croyais pas trop mais au fil de 2 séances j’ai pu vaincre mes blocages. Je vous laisse deviner quel sport je pratique le weekend.

Donatien

Peur de l’eau 

Alors pour moi il n’était pas question de mettre un pied dans l’eau. Le bain et la douche étaient mes limites. J’étais quand même bien surpris de voir tous ces baigneurs l’été qui semblaient prendre leur pied en nageant dans la mer. En plus paradoxalement j’ai toujours été un fan du Commandant Cousteau. J’ai pris mon courage à deux mains et je me suis allé au cabinet Hypnose Axel . Et bien croyez-le ou non ça a fonctionné. J’ai même honte aujourd’hui de ne pas avoir eu cette idée plus tôt. La piscine et la mer sont devenus mes terrains de jeu favoris.

Paul

Phobie ascenseur

Les escaliers c’est sûr ça fait faire du sport mais quand je dois me coltiner mes cinq étages pour aller et venir de mon appart bonjour la galère. Je ne supporte pas d’être enfermée même quelques secondes dans un ascenseur. Une cave n’en parlons même pas. On m’a conseillé d’aller voir Monsieur Axel Zouaoui pour qu’il m’hypnotise. Ça m’a bien fait rigoler. Je suis bien bête parce que ça marche. Depuis quelques temps et quelques séances j’ai plus l’impression d’être une sardine das une boîte. Finies les galères à pied surtout pour les courses.

Sarah

Phobie voiture , avion …

Je suis venue consultée car je développais la phobie de l’enfermement, peur de la voiture, de l’ascenseur, de lieux clos, sous terre, etc… J’ai été ravie de cette séance et depuis 14 jours, je revis, je reprends ma voiture, je prends des tunnels que je ne prenais plus, je n’ai plus d’angoisses quant au fait de prendre l’ascenseur. C’est progressif mais j’observe de nets changements quant à mes angoisses. Je suis enchantée !

charlotte

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *