Sélectionner une page

La chirurgie sous hypnose a été testée par un ensemble de professionnels de santé afin de pouvoir opérer certaines tumeurs cérébrales sans avoir à endormir complètement le patient. Les résultats obtenus sont une véritable avancée dans le domaine médical car ils montrent que de nouvelles approches existent. A imaginer dans un grand nombre de situations, l’hypno-sédation pourrait devenir une alternative à la sédation classique compte tenu de ses points forts.

Une hypno-sédation profitable au chirurgien et au patient

Si l’hypnose a été testée dans le domaine de la chirurgie, elle répond à un besoin précis puisque le but est de savoir comment procéder à l’enlèvement d’une tumeur du cerveau en préservant toutes les capacités du patient. Pouvoir avoir une réponse aux stimuli, la chirurgie sous hypnose représente la solution idéale. Elle permet de plonger le patient dans un sommeil plus ou moins profond en fonction des besoins de l’opération et de contrôler qu’aucune zone du cerveau n’est touchée. Réduisant largement les douleurs à la suite de l’opération, l’hypno-sédation est un espoir dans le domaine médical. De nombreuses applications sont déjà envisagées dans le domaine de la chirurgie car les résultats sont très probants. A terme, l’hypnose pourrait être proposée beaucoup plus souvent.

 

Chirurgie sous Hypnose - Opération sous Hypno-sédation

Une solution en fonction de la réceptivité du patient

L’opération sous hypnose est proposée à un certain nombre de personnes qui vont subir des interventions délicates. Plusieurs entretiens préparatoires sont nécessaires afin d’informer pleinement la personne sur le déroulement de la chirurgie sous hypnose. Chacun est libre de refuser et de préférer une anesthésie classique mais les points forts de l’hypnose seront mis en avant. Avant de procéder à la grande intervention prévue, plusieurs séances d’hypno-sédation sont programmées afin de constater les effets sur la personne concernée. S’ils sont concluants, l’opération sous hypnose pourra être pratiquée avec un spécialiste qui sera présent pendant toute la durée du travail des chirurgiens.

Source – pourquoidocteur.fr