Sélectionner une page

Prise en charge d’une séance d’hypnose par la mutuelleL’hypnose consiste à modifier l’état de conscience d’un patient. Dans le cadre d’une séance, un praticien appelé hypno-thérapeute place le patient dans état de relaxation profond afin de lui faire passer un message qui soit relatif à une pathologie (arrêt de fumer, perte de poids, soin d’une addiction…).

Même si l’hypnose n’est pas officiellement reconnue comme une pratique médicale, elle a pour but de « soigner » une pathologie. Ainsi, de la même manière que pour la médecine classique, il existe des traitements. Ils se traduisent par le suivi de plusieurs séances qui peuvent être onéreuses et donc difficilement accessible pour certaines personnes. Heureusement, il existe des solutions de prises en charge pour la pratique de l’hypnose.

Bien qu’elle tende à se développer, la pratique de l’hypnose est toujours considérée comme une pratique marginale par l’Assurance Maladie (médecin non conventionné, thérapie en dehors du parcours de soins…). Les hypno-thérapeutes n’étant pas considérés comme des médecins, une séance d’hypnose n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.

Prise en charge d’une séance d’hypnose par la mutuelle

Bien conscient de la demande toujours croissante, certaines mutuelles santés se sont spécialisées dans les remboursements de la médecine douce. Ces dernières proposent des forfaits annuels qui permettent d’indemniser un certain nombre de séances chaque année.

Ainsi, une formule spécifique peut proposer, par exemple, un forfait annuel de 250 € par an avec une limite de 50 € par acte et une autre un forfait de 175 € annuel et une limite de 25 € par acte.

Il est important de mener une étude comparative pour trouver le forfait qui propose les meilleurs remboursements au meilleur prix, sans pour autant négliger les autres pôles d’indemnisation (optique, dentaire, hospitalisation…).

Des mutuelles « classiques » accordent des renforts pour la médecine douce en contrepartie d’une majoration des primes d’assurance selon les garanties souhaitées. Ce procédé peut permettre à l’assuré de conserver un niveau de garantie élevé dans tous les pôles tout en bénéficiant d’un forfait pour la médecine douce.

Attention : Certains forfaits destinés à la médecine douce (Ostéopathie, acupuncture…) n’incluent pas de remboursement pour la pratique de l’hypnose. Pensez a vérifier vos garanties.

Avec de tels forfaits annuels, il est possible de prendre en charge un certain nombre de séances dans le cadre d’un traitement par les médecines douces et notamment l’hypnose.

 

Source : bonne-assurance.com