On la qualifie parfois de peur des hauteurs, phobie du vide ou encore vertige : l’acrophobie consiste en une peur panique de tomber de haut, au sens propre du terme ! Cette curieuse et fascinante phobie se manifeste surtout de manière physiologique. Lorsqu’il est confronté au vide, l’individu qui en souffre est pétrifié, victime de troubles de l’équilibre s’il tente de bouger (les fameux vertiges). Le vertige peut dans certains cas être lié à un dysfonctionnement de l’oreille interne mais nous verrons que la véritable acrophobie est plutôt d’origine psychique.

Parce qu’elle permet à l’individu de se détendre et de reprendre le contrôle, l’hypnose est une thérapie brève particulièrement intéressante pour vaincre l’acrophobie…

Acrophobie : mieux la comprendre pour mieux la soulager

Lorsqu’ils se trouvent à proximité du vide, les acrophobes perdent tous leurs repères… Comment se manifeste-t-elle et quelles causes peut-on attribuer à cette puissante phobie ?

Une réaction disproportionnée

Certains parlent littéralement d’un appel du vide. La crise d’acrophobie se distingue de la crise d’angoisse phobique classique puisqu’elle provoque une sensation physique très spécifique : le vertige. Bien sûr, il est naturel et sain d’avoir un léger vertige lorsque l’on se trouve à proximité d’un précipice et sans protection. C’est une réaction physiologique archaïque, impulsée par le cerveau reptilien pour éviter l’accident.

Mais cet instinct de survie est comme déréglé dans le cas de l’acrophobie. Le réflexe naturel se transforme en appréhension et, dans certains cas, en véritables crises de panique. Une thérapie par l’hypnose peut justement permettre, par un travail inconscient, de rétablir l’équilibre corps et esprit.

Peur du vide : quelles conséquences au quotidien ?

L'hypnothérapie pour soigner la peur du vertige

La crise d’acrophobie se manifeste dès lors que l’individu se trouve au-dessus du vide. Balcons, ponts, immeubles, paysages vertigineux ou même escaliers…

Sans nous en rendre compte, nous le côtoyons régulièrement dans nos quotidiens. Les acrophobes peuvent être handicapés par ce mal dans leur vie professionnelle et personnelle, au travail comme en vacances, avec leurs proches, dans la rue ou encore en voiture.

Pour eux, certaines sorties sont tout simplement inenvisageables ! La perspective des hauteurs et du vide les angoisse avant même que la situation ne se présente et ils mettent en place une stratégie d’évitement. Plus étonnant encore, les sensations de vertige peuvent se manifester à la simple vue d’une photo du vide.

Parmi les symptômes, spectaculaires, de l’acrophobie, voici les plus fréquents :

Le ‘vertige’ et ses grandes causes

L’hypnose Ericksonienne est particulièrement indiquée pour soulager les causes psychologiques de la peur du vide.

Quand le corps se trouve en altitude, à proximité du vide, ses repères ne sont plus les mêmes. Pour maintenir son équilibre, il doit faire appel à son oreille interne, aussi appelée système vestibulaire. Chez certains acrophobes, il semblerait que cette dernière fonctionne mal. Le patient peut se faire prescrire un test par son médecin traitant pour savoir si son système vestibulaire est défaillant. Le cas échéant, il existe des traitements.

Dans les autres cas, et c’est là qu’intervient l’hypnose, les causes sont plutôt psychiques. Cette phobie peut être transmise dès le plus jeune âge, par des parents ou des proches trop inquiets.

Bien sûr, les chutes et traumatismes peuvent aussi être à l’origine de l’acrophobie. Comme pour toutes les phobies, on dit que les tempéraments anxieux sont également plus concernés.

Hypnose et vertige : un travail profond au coeur du subconscient

Gestion des émotions et montées d’angoisse : l’hypnose peut aider

La thérapie par l’hypnose plonge dans un état de relaxation profonde, proche de celui dans lequel nous sommes juste avant de tomber dans les bras de Morphée.

Bien sûr, lorsque le corps est parfaitement détendu, le sujet évacue le stress et reprend le contrôle de ses émotions.

La phobie, quelle qu’elle soit, est intrinsèquement liée à l’angoisse. Se détendre profondément, c’est prendre le dessus sur ses angoisses, les mettre en pause, voire les éteindre.

Mais le travail de la transe hypnotique ne s’arrête pas là…

hypnose peur du vide

Déconstruire ses croyances négatives et anxiogènes

Pour remodeler les fausses croyances à l’origine des phobies, les hypnothérapeutes font appel à une technique de suggestion hypnotique. Ils se focalisent donc sur la pensée négative associée à la phobie.

En l’occurrence, pour l’acrophobe, le vide représente un danger de mort, y compris dans un espace sécurisé ou à une hauteur très faible.

Seul un voyage au coeur du subconscient permet d’accéder et de manipuler cette idée négative pour la transformer en pensée positive.

L’objectif du praticien ? Soulager les symptômes de l’acrophobe (anticipés ou vécus). Cela passe par un ‘reformatage’ mental, guidé par l’hypnothérapeute mais entièrement initié par l’individu.

Le vertige vous paralyse ?

Laissez nos séances d’hypnose MP3 vous libérer de la peur du vide.

Une séance d’hypnose pour rééquilibrer sa réaction face au vide

Quel ‘acrophobique’ êtes-vous ?

En hypnose Ericksonienne comme dans de nombreuses thérapies alternatives, l’approche causale prend le pas sur l’approche symptomatique. Dans le cadre d’une discussion en début de séance, l’hypnothérapeute cherche donc à cerner le profil de son sujet.

Le simple fait de savoir quand et dans quel cadre est apparue la phobie l’aide largement à orienter la séance. L’hypnose pour combattre l’acrophobie ne peut être envisagée sans une approche très personnalisée. Le vécu, la psyché et les expériences de chacun font qu’il y a autant d’acrophobies que d’individus.

Acrophobie et transe hypnotique

L’hypnose Ericksonienne ne doit pas être confondue avec l’hypnose de spectacle. Dans le cadre de la thérapie par transe hypnotique, l’individu reste totalement maître de ses gestes et de ses pensées. Il se laisse guider par les suggestions de son praticien et accède lui-même à certaines croyances négatives, parfaitement inconscientes.

La transe hypnotique est un état de conscience modifié qui induit une profonde et très agréable relaxation.

Et après ? Prévenir la crise phobique grâce à l’auto-hypnose

Pour les acrophobes, la simple idée de passer à quelques mètres du vide provoque une forte appréhension, voire une crise de panique incontrôlable. Grâce aux conseils de leur hypnothérapeute, ils peuvent s’essayer à l’exercice de l’auto-hypnose pour désamorcer la crise avant qu’elle ne survienne.

Particulièrement utile au quotidien, cet outil complète les séances d’hypnose et renforce les acquis.

Phobies et hypnose : ils témoignent

L’intérêt thérapeutique de l’hypnose, en tant que médecine complémentaire, a été mis en évidence par l’INSERM. En matière de gestion des émotions, cette approche douce mais très puissante permet depuis longtemps de soulager les personnes qui souffrent d’addiction, de troubles du comportement, de stress et de phobies.

Partagez cet article sur

Tous nos articles

William Charron

Passionné par le bien-être et le développement personnel, je m’intéresse depuis de nombreuses années à l’hypnose et à ses applications thérapeutiques.

    Nos dernières actualités

    Quelles sont les méthodes efficaces pour …

    William Charroncalendar08 Jan 2024

    L’hyperphagie, également connue sous le nom de “binge-eating disorder“, est un trouble du comportement alimentaire caractérisé par des épisodes de consommation excessive de nourriture en très peu de temps. Les personnes atteintes ressentent une perte ...

    lire la suite

    Comment trouver un équilibre entre le bien-être …

    William Charroncalendar22 Déc 2023

    Aujourd’hui, nous allons explorer ensemble comment trouver un équilibre entre bien-être mental et physique, une quête essentielle mais souvent négligée dans le monde professionnel. Dans un monde où le rythme de travail s’intensifie et les ...

    lire la suite