Hélas dans nos vies il peut arriver que nous croisions des personnes toxiques, qui se nourrissent de l’autre pour donner un sens à leur propre existence. Parmi elles, le pervers narcissique est sans doute l’un des plus destructeurs. Comment survit-on après une relation avec un tel individu ? Comment se reconstruire ? Ce sont quelques questions auxquelles nous allons tenter d’apporter des réponses.

Qu’est-ce que la perversion narcissique ?

La perversion narcissique est un sujet souvent abordé dans les médias et sur Internet, mais encore méconnu par le grand public. Toutefois, ceux qui ont vécu une relation d’emprise avec un pervers narcissique savent à quel point ce phénomène est loin d’être trivial ou anodin.

Les victimes de personnalités perverses narcissiques plongent dans la dépression, l’isolement, le doute de soi, la confusion, la honte, jusqu’à l’épuisement et parfois même, le désir de mettre fin à leurs jours pour échapper à leurs tourments.

Les dégâts psychologiques, mais également physiques (symptômes physiques, développement de maladies…) sont bien réels.

Couper les ponts avec le pervers narcissique : une étape nécessaire pour se reconstruire

Il est impératif de couper la relation avec l’individu pervers dès que cela est possible. Le sevrage sera extrêmement difficile à tenir (la relation d’emprise est une relation addictive, la victime est “droguée” psychologiquement) mais il faut vraiment envisager cette rupture définitive si on veut survivre.

La perversion est une pathologie psychiatrique. Elle tue progressivement. Rester, c’est mourir à petit feu dans une destruction invisible et inévitable.

Accepter la réalité de la relation : un pas vers la guérison

Il est également nécessaire de faire le deuil d’une communication normale et d’une relation normale. Le discours du pervers narcissique n’a jamais été sincère ni authentique, à aucun moment. Tout était faux, calculé, prévu, anticipé et surtout contrôlé.

Il faut commencer à faire pareil pour s’en sortir. Pas dans une visée destructrice, mais dans le cadre d’une stratégie de sortie.

Écouter sa petite voix intérieure : un guide vers la liberté

Ne négligez pas la petite voix intérieure qui chuchote depuis le début “c’est bizarre”, “il/elle n’est pas pour toi”, “c’est trop beau pour être vrai”, “j’ai l’impression qu’il/elle me ment”, “j’ai l’impression qu’il/elle se contredit”…

Elle ne parle pas fort car elle est étouffée par la “drogue”, la pensée-poison de la relation d’emprise qui s’opère depuis la seconde où vous avez rencontré le pervers narcissique.

Maintenir un lien avec son entourage : un rempart contre l’isolement

Il est essentiel de garder le contact avec ses amis et son entourage. Les narcissiques pervers isolent leurs victimes, car ils savent d’instinct qu’une personne bien entourée est plus forte.

Les autres, l’entourage, c’est la vie, c’est également qui vous êtes. Nous sommes des animaux sociaux, les perdre c’est vous perdre.

Améliorez vos relations grâce à l’hypnose

Nos séances MP3 vous guideront vers des interactions plus harmonieuses.

Prendre soin de soi : une étape indispensable pour se reconstruire

N’oubliez pas de prendre soin de vous et de reconnecter avec votre corps.

Faire du sport, du yoga, de la sophrologie, manger des plats qui réveillent les sens, se faire masser, aller chez le coiffeur, danser et sentir son corps bouger, marcher pieds nus sur l’herbe…

Toutes ces actions vous aideront à vous recentrer sur vous-même, à vous reconnecter à vos sensations et à votre corps.

Échanger avec des personnes ayant vécu la même chose : un soutien précieux

Enfin, il est très bénéfique de parler à des gens qui vivent la même chose que vous. Allez à des groupes de parole, parlez sur Internet, lisez des livres et des témoignages.

Vous n’êtes pas seul, sachez-le.

Un pervers narcissique, c’est au total dans sa vie des dizaines de victimes collatérales (partenaires, enfants, mariages, remariages, amants, maitresses, amis, collègues, employés, amis…).

Se reconstruire après une relation avec un pervers narcissique est un chemin long et parfois tortueux, mais avec du courage, du soutien et une volonté de fer, il est tout à fait possible de reprendre le contrôle de sa vie et de retrouver une existence saine et épanouissante.

Chercher un soutien professionnel : une aide précieuse pour la reconstruction

Enclencher un processus de guérison nécessite parfois l’intervention d’un professionnel de santé mentale spécialiste des pervers narcissiques. Seul un thérapeute formé peut aider efficacement une victime à comprendre et à surmonter le traumatisme qu’elle a subi suite à une relation toxique avec un pervers narcissique.

Le professionnel peut fournir les outils nécessaires pour aider la victime à comprendre la nature de la relation d’emprise et ses conséquences, ainsi que la façon de la surmonter.

Le soutien d’un thérapeute peut également aider la victime à comprendre pourquoi elle a été attirée par une telle personne toxique et comment éviter à l’avenir une situation similaire. Cela peut impliquer un travail sur l’estime de soi, la confiance en soi et les mécanismes de défense.

C’est un travail de longue haleine qui demande de la patience et du courage.

En effet, se reconstruire après une relation toxique avec un pervers narcissique nécessite un travail de fond sur soi. Il faut apprendre à se reconnecter à soi-même, à ses émotions, à ses besoins, à ses désirs et à ses limites. C’est un voyage à la fois difficile et libérateur, qui permet de retrouver progressivement son autonomie et sa liberté.

Réapprendre à aimer et faire confiance : une étape clé vers la liberté

Après avoir vécu une relation toxique avec un pervers narcissique, il est normal de se sentir déstabilisé, voire traumatisé. La confiance en soi et en autrui est souvent ébranlée, ce qui peut rendre difficile le retour à une vie sociale et amoureuse normale. Pourtant, réapprendre à aimer et à faire confiance est une étape primordiale pour se reconstruire.

Cela implique d’abord de réapprendre à aimer et faire confiance en soi-même. Cela passe par une prise de conscience de sa valeur et de sa capacité à être aimé et respecté. Il est nécessaire de travailler sur son estime de soi, sa confiance en soi et sa capacité à établir des limites saines dans une relation.

Ensuite, il s’agit de réapprendre à faire confiance aux autres. Cela peut sembler effrayant, mais il est essentiel de se rappeler que toutes les personnes ne sont pas des pervers narcissiques. Il est important de prendre son temps, de faire preuve de discernement et d’écouter son intuition. Une relation saine est basée sur le respect mutuel, la communication ouverte et sincère, et l’égalité.

Enfin, il est essentiel de se rappeler que la reconstruction après une relation toxique avec un pervers narcissique est un processus qui se fait par étapes. Il faut se donner le temps de guérir, et accepter que la guérison ne soit pas linéaire. Chaque jour est une victoire, chaque pas en avant est un signe de progrès.

Partagez cet article sur

Tous nos articles

William Charron

Passionné par le bien-être et le développement personnel, je m’intéresse depuis de nombreuses années à l’hypnose et à ses applications thérapeutiques.

Nos dernières actualités

Quels sont les bienfaits de l’hypnose pour …

William Charroncalendar22 Mai 2024

Traverser une séparation est une épreuve émotionnelle intense. Entre le stress, l’anxiété et la perte de confiance en soi, les défis sont nombreux. Pourtant, il existe des outils pour aider à se reconstruire, et l’hypnose ...

lire la suite

Formation hypnose Ericksonienne : les choses à …

William Charroncalendar02 Avr 2024

L’hypnose Ericksonienne est une méthode remarquable qui nous permet d’accéder aux ressources cachées de notre inconscient. Développée par le psychiatre Milton H. Erickson, cette approche unique en son genre propose des techniques innovantes pour mieux ...

lire la suite