Quels sont les principaux objectifs d’une séance d’hypnose régressive ?


Quels sont les principaux objectifs d'une séance d'hypnose régressive ?Le concept de refoulement mis à jour par la psychanalyse est à la base de l’hypnose régressive. L’hypnothérapeute utilise les ressources de notre imagination et nos souvenirs « oubliés » pour nous permettre de retrouver notre bien-être. L’accompagnement régressif sous hypnose traite une certaine forme d’anxiété. Revivre des moments de vie  de la petite enfance à l’adolescence. Parfois le patient revit des souvenirs utérins et parfois des souvenirs de vies antérieures. Cette vie antérieure est-elle imaginaire ? Qui le sait ? L’objectif n’est pas de revivre un le passé, de remonter le temps. Mais bien de « réparer » les dommages liés à des événements douloureux.

Causalité : la régression, le refoulement, des oublis d’une conscience douloureuse.

Malgré le passage des ans les souvenirs, surtout s’ils sont traumatisants de l’adolescence, l’enfance et la petite enfance, sont toujours en mémorisé mais ils ont été « oubliés ». Ils faut une thérapie accompagnatrice pour qu’ils réapparaissent et soient considérés comme la causalité du trouble actuel. Ce sont souvent des souvenirs tout à fait « innocents » qui reviennent à la surface.

Comment traiter un trauma par l’hypnose régressive ?

Comment traiter un trauma par l'hypnose régressive ?La psychanalyse « joue » sur la durée cependant l’hypnothérapeute utilise l’hypnose régressive en une seule séance, voire deux pour permettre au patient de travailler sur son futur lors de quelques séances. Est-il utile de se « lamenter » sur son passé, pour perdre de vue que la vie se vit dans le présent et se construit dans l’avenir ?

La régression peut être utile au patient traité s’il lui donne un sens lui permettant de retrouver la paix avec soi-même. Et dans ce cas et seulement celui-là le l’hypnothérapeute peux considérer que c’est une bonne chose, pour le patient « revive ce souvenir ».