Arrêter l’alcool avec l’aide de séances d’hypnose


Questions Fréquentes

L’alcoolisme vaincue par l’hypnothérapie c’est possible !

Arrêter de boire avec l'hypnoseResponsable de près de 50 000 morts par an, l’alcool provoque des ravages important s’il n’est pas contrôlé par le consommateur.

L’alcoolisme ou l’alcoolodépendance, est une véritable maladie où le contrôle sur la consommation d’alcool n’existe pas. Le phénomène alcoolique intervient pour diverses raisons comme la dépression (frustration affective), mais divers facteurs peuvent être mis en cause.

Chez les jeunes, la consommation excessive apparait même comme un phénomène de mode dans certains cas au même titre que le cannabis.

Conséquences de l’alcool sur l’organisme et le comportement

L’alcool agit à presque tous les niveaux sur l’être humain. Les conséquences tant au niveau psychique, que physique apparaissent sur la santé. Les dégâts sur le cerveau peuvent être irrémédiables. Il sévit également sur la vie sociale et professionnelle des individus.

Les risques de maladies sont importants. L’alcool peut provoquer des maladies digestives, neurologiques, nerveuses ou cardiovasculaires. Il favorise aussi l’apparition de cancers et de troubles cognitifs. Pendant la grossesse, il peut avoir des effets graves et définitifs sur le développement du fœtus.

L’hypnose, solution contre pour arrêter de boire

L’hypnose pour vaincre l’alcoolismeA côté des traitements médicaux, tels que le Baclofène, existent des solutions plus naturelles et sans danger tel que l’hypnose pour le patient souffrant d’alcoolisme. Bien évidemment les aides apportées par les groupes de parole tels que les alcooliques anonymes ne peuvent que favoriser l’aide vers la sortie de la dépendance, mais les résultats de l’hypnose sont très encourageants.

L’hypnothérapeute vient aider les personnes atteintes de ce problème et les aider à arrêter leur consommation. Les séances peuvent avoir lieu en ambulatoire ou en milieu hospitalier. Il va commencer par déceler les causes qui ont amené le malade à boire.

Des séances d’hypnose et de relaxation sont ainsi proposées par le biais d’exercices respiratoires afin que la personne devienne calme et détendue. L’hypnotérapeute pourra ainsi amener des solutions productives pour stopper ce besoin.

A lire aussi :


Ils ont vaincu leurs addictions (Témoignages) :

Avant la séance avec Axel, j’avais toujours besoin de sortir et de boire. Je tombais facilement dans la tentation de prendre des drogues et je suis tombé, comme beaucoup d’autres, addict. Ca a engendré plein de problèmes dans ma vie, dans ma famille, avec mes amis et je ne trouvais pas de solutions pour m’en sortir. J’ai tenté l’hypnose, avec la certitude que ça ne fonctionnerait pas. Et ben, je me suis trompé! c’est une formidable pratique, encore trop peu connue à mon gout mais cela fait des merveilles dans la transformation de soi, surtout quand on a choisi un bon thérapeute. je te remercie Axel pour l’aide que tu m’as apporté dans cette épreuve. Thib

Thibault

Addiction à la drogue

Je n’en pouvais plus de me voir partir droit dans le mur. On pense qu’on peut remonter la pente toute seul ce n’est pas vrai. A force de décevoir sa famille et ses amis on se sent encore plus rejetée. On n’a plus envie de parler à personne. On se recroqueville sur soi-même et on attend la fin. La drogue m’a rendu muette, je ne m’écoutais plus moi-même. Je n’y croyais pas mais l’hypnose m’a permis de reprendre conscience même si c’est paradoxal lorsque l’on est hypnotisée. j’ai enfin eu le courage de me regarder de nouveau en face, d’aller de l’avant.

Frédérique

Alcoolisme 

Pour moi c’était des charlatans je ne suis pas le gars à qui on peut en conter. Ben voilà j’avais tout faux. L’hypnotiseur m’a bien secoué et j’ai vu que je pouvais m’en sortir de cette vie sans saveur. A 2 litres de vin par jour tout est clair. Bêtise ! Je suis dans la brume comme les gorilles ! J’ai quand même fait une séance pour voir. Ça a marché j’y croyais pas. J’y suis retourné et j’ai calmé le jeu. Je peux pas dire que mes conneries c’est fini mais au moins je sais que je suis pas clair.

Georges

Cannabis et alcool

A force de faire la fête chez des amis j’ai pris goût à l’alcool et aux drogues dites douces. En fait elles n’existe pas surtout quand on les mélange à la boisson. Je n’avais plus conscience d’augmenter sans cesse ma consommation. Ma santé à commencé à s’en ressentir et mes finances aussi. Un de mes amis m’a un jour parlé de l’hypnose. Je n’y croyait pas trop mais j’ai tenté le coup. J’ai tout de suite été très à l’aise alors que je suis un peu une sauvageonne. La séance fait beaucoup de bien, je me suis bien calmée.

Clara

Addiction alcool

On picole et un jour c’est la tuile. J’ai eu un accident grave. J’étais la conductrice et la passagère ma meilleure amie a été sérieusement blessée. Je ne m’en remettrais jamais. J’ai vu un psy pendant des mois je me sentais toujours aussi coupable. C’est comme si quelque chose ne voulait pas sortir de moi. Mon médecin m’a recommandé de me faire hypnotiser, j’ai suivi ses conseils. Et j’ai bien fait. Depuis j’arrive à oublier un peu ce drame et je dois bientôt revoir mon amie.

Georgette

Addiction aux médicaments 

Je me suis toujours dit que je n’avais aucune confiance envers les toubibs. C’est de leur faute si j’ai pris goût aux médicaments. Je peux plus m’en passer. Pour moi c’est pire que la came. Je crois que j’en rêve la nuit. J’ai essayé l’hypnose et ça m’a remonté le moral. En plus c’est pas des toubibs. Ils sont gentils et on est bien chez eux.

Macha