Réduire les problèmes d’addiction au sucre par l’hypnose


Questions Fréquentes

La majorité des personnes consomme plus de sucre que ce qui est recommandé par l’Organisation mondiale de la santé, à savoir 50 grammes par jour. Mais parmi elles, certaines développent une véritable dépendance voire une addiction au sucre.

Réduire les problèmes d'addiction au sucre par l'hypnose

Le problème de l’addiction au sucre

Toute personne ressent le besoin de manger du sucre. Il répond à des besoins nutritionnels et nous apporte une sensation de bien-être et de plénitude. Néanmoins, il envahit nos assiettes au fil des années et apparaît parfois dans des plats insoupçonnés. C’est l’exemple type des plats industriels. Aujourd’hui, manger sans sucre est quasiment impossible.

Le problème est que le sucre en surconsommation régulière peut provoquer des problèmes addictifs importants au même titre que certaines substances illicites, le tabac ou l’alcool. Il ne faut donc pas négliger cette perte de contrôle dans sa consommation.

problème d'addiction au sucre soigné par l'hypnose

Les conséquences de cette addiction

Une alimentation excessivement sucrée provoque de graves troubles pour la santé lorsqu’elle est régulière. Cela peut créer des ravages pour notre organisme. Parmi eux on peut citer la liste non exhaustive qu’est l’obésité (surconsommation de calories), le diabète de type 2, des troubles du comportement alimentaire, des caries, la baisse de nos défenses immunitaires, voire un cancer.

Notre corps n’est pas conçu pour consommer des sucres raffinés. La consommation d’un aliment sucré fait monter la glycémie (taux de sucre dans le sang) anormalement haut.

Mais derrière cette addiction, comme derrière toute forme d’addiction, se cache un problème émotionnel (plaisir d’être comblé, peur d’un manque etc…) puisqu’il s’agit d’un véritable problème comportemental, notre corps n’ayant pas besoin de cette substance.

Apporter une solution naturelle avec l’hypnose

Mis à part des conseils de nutrition drastiques, l’hypnose comme solution naturelle et sans danger peut être proposée aux personnes souffrant de ce trouble. Ce qui évite la prise de produits de substitution et de travailler véritablement sur le fond du problème.

L’hypnothérapeute va s’intéresser aux causes de cette addiction par un travail psychologique de fond en créant une relaxation et va permettre ainsi une prise de conscience émotionnelle. Cette dépendance est liée à un problème comportemental qu’il convient d’éradiquer ou au moins de maîtriser. L’hypnose permet par une intégration de pratiques de relâchement du corps et neuromusculaire de travailler sur les causes de la dépendance au sucre. Amener progressivement l’individu avec une véritable désintox jusqu’au sevrage.

A lire aussi :


Ils ont vaincu leurs addictions (Témoignages) :

Addiction à la drogue

Je n’en pouvais plus de me voir partir droit dans le mur. On pense qu’on peut remonter la pente toute seul ce n’est pas vrai. A force de décevoir sa famille et ses amis on se sent encore plus rejetée. On n’a plus envie de parler à personne. On se recroqueville sur soi-même et on attend la fin. La drogue m’a rendu muette, je ne m’écoutais plus moi-même. Je n’y croyais pas mais l’hypnose m’a permis de reprendre conscience même si c’est paradoxal lorsque l’on est hypnotisée. j’ai enfin eu le courage de me regarder de nouveau en face, d’aller de l’avant.

Frédérique

Alcoolisme 

Pour moi c’était des charlatans je ne suis pas le gars à qui on peut en conter. Ben voilà j’avais tout faux. L’hypnotiseur m’a bien secoué et j’ai vu que je pouvais m’en sortir de cette vie sans saveur. A 2 litres de vin par jour tout est clair. Bêtise ! Je suis dans la brume comme les gorilles ! J’ai quand même fait une séance pour voir. Ça a marché j’y croyais pas. J’y suis retourné et j’ai calmé le jeu. Je peux pas dire que mes conneries c’est fini mais au moins je sais que je suis pas clair.

Georges

Cannabis et alcool

A force de faire la fête chez des amis j’ai pris goût à l’alcool et aux drogues dites douces. En fait elles n’existe pas surtout quand on les mélange à la boisson. Je n’avais plus conscience d’augmenter sans cesse ma consommation. Ma santé à commencé à s’en ressentir et mes finances aussi. Un de mes amis m’a un jour parlé de l’hypnose. Je n’y croyait pas trop mais j’ai tenté le coup. J’ai tout de suite été très à l’aise alors que je suis un peu une sauvageonne. La séance fait beaucoup de bien, je me suis bien calmée.

Clara

Addiction alcool

On picole et un jour c’est la tuile. J’ai eu un accident grave. J’étais la conductrice et la passagère ma meilleure amie a été sérieusement blessée. Je ne m’en remettrais jamais. J’ai vu un psy pendant des mois je me sentais toujours aussi coupable. C’est comme si quelque chose ne voulait pas sortir de moi. Mon médecin m’a recommandé de me faire hypnotiser, j’ai suivi ses conseils. Et j’ai bien fait. Depuis j’arrive à oublier un peu ce drame et je dois bientôt revoir mon amie.

Georgette

Addiction aux médicaments 

Je me suis toujours dit que je n’avais aucune confiance envers les toubibs. C’est de leur faute si j’ai pris goût aux médicaments. Je peux plus m’en passer. Pour moi c’est pire que la came. Je crois que j’en rêve la nuit. J’ai essayé l’hypnose et ça m’a remonté le moral. En plus c’est pas des toubibs. Ils sont gentils et on est bien chez eux.

Macha