Nombreux sont ceux ou celles qui ont eu peur du noir étant enfant. Véritable phobie pour certains, il faut savoir que cette peur appelée achluophobie, n’épargne pas les adultes. Et ce n’est pas chose rare ! En effet, il est naturel d’avoir peur. Dans l’obscurité la vue est amoindrie et l’on se sent souvent plus vulnérable qu’en plein jour. Mais rassurez-vous, il existe des solutions pour traiter ce problème. Il suffit de comprendre les symptômes afin de soigner cette peur maladive du noir.

Pourquoi avons-nous peur du noir ?

Comme abordé dans l’introduction, nous avons vu que la peur du noir était naturelle chez l’enfant mais qu’elle pouvait toucher également les adultes.  Il y a plusieurs causes à la peur du noir, en effet, la peur peut provenir d’un sentiment de non-sécurité. Le noir engendre une vue amoindrie et donc une perte de repères, ce qui amène à un sentiment de non-sécurité. Chez l’enfant, ça se traduit souvent par des “monstres sous le lit” par exemple.

Autre cause, plus présente chez l’adulte, le noir amène à un aveuglement qui pousse la personne à se pencher sur son intériorité plutôt que sur des éléments extérieurs tangibles (meubles, tableaux…)

La personne réfléchit à des choses existentielles, se pose des questions, se souvient de choses… Outre le fait, d’engendrer des insomnies, ces questions peuvent faire naître de l’angoisse. L’individu est effrayé par le fait de se retrouver face à soi-même.

Nous pouvons aussi remarquer que certains personnes phobiques présentent dans leur passé une expérience traumatisante liée au noir voire aux comportements d’autres personnes. La mémoire et le cerveau relie le noir à quelque chose de traumatisant. Ainsi la peur du noir est systématique.

Quels symptômes associés à la peur de l’obscurité ?

La peur du noir peut devenir une pathologie. Si la phobie est constante, systématique voire quotidienne, on peut parler d’achluophobie.

obscurité se soigner avec l'hypnose

Les conséquences sur la vie peuvent être désastreuses et difficiles à vivre. Cauchemars, incapacité à dormir seul, besoin de laisser la lumière allumée…

Mais nous pouvons également noter des symptômes plus graves pouvant mettre en péril la santé du phobique comme des pertes de connaissances, malaises ou encore des crises de panique.

Comment soigner la peur de l’obscurité ?

Il n’y a pas de miracle. Il faut travailler sur soi-même, mais pas n’importe comment. L’hypnose est particulièrement recommandée. Il est judicieux et fortement recommandé de voir un hypnothérapeute pour vous guider dans votre guérison. Il vous aidera à comprendre d’où vient cette peur, votre mal-être via l’hypnose.

Vidéo sur le sujet : Phobies et Peurs stopper par l’hypnose

Affrontez et vainquez vos peurs avec l’hypnose.

Écoutez nos séances audio pour une vie sans crainte.

Partagez cet article sur

Tous nos articles

William Charron

Passionné par le bien-être et le développement personnel, je m’intéresse depuis de nombreuses années à l’hypnose et à ses applications thérapeutiques.

    Nos dernières actualités

    Comment la santé de la peau impacte la santé …

    William Charroncalendar24 Juin 2024

    La peau n’est pas qu’un simple organe de protection. Son état a un impact profond non seulement sur le bien-être physique mais aussi sur la santé mentale. Diverses conditions cutanées peuvent entraîner des répercussions psychologiques, ...

    lire la suite

    Comment savoir si on est réceptif à …

    William Charroncalendar21 Juin 2024

    L’hypnose est un état modifié de conscience qui permet d’accéder à des ressources intérieures pour provoquer des changements bénéfiques. Que ce soit pour arrêter de fumer, gérer le stress, ou améliorer la confiance en soi, ...

    lire la suite

    Quels sont les bienfaits de l’hypnose pour …

    William Charroncalendar22 Mai 2024

    Traverser une séparation est une épreuve émotionnelle intense. Entre le stress, l’anxiété et la perte de confiance en soi, les défis sont nombreux. Pourtant, il existe des outils pour aider à se reconstruire, et l’hypnose ...

    lire la suite