Comment arrêter de fumer du cannabis par hypnose ?


Questions Fréquentes

comment arrêter de fumer du cannabis ?L’alcoolisme, le tabagisme et l’usage de drogues, dont le cannabis n’est pas le moindre, constituent des fléaux dans nos société modernes. La consommation française de feuilles de cannabis (marijuana) qui a détrôné la résine (haschisch) chez les 15-24 ans s’accroît dans notre pays. Quand on évoque la culture du cannabis, on peut comprendre l’acte de plantation, mais aussi, et de plus en plus, comme une pratique intrusive dans notre culture civilisationnelle.

Aujourd’hui, quoi de plus facile que de se procurer des plantes ou des graines de cannabis dans les « weed seed shops » en ligne ou passer à Amsterdam et se rendre dans un de ces « weed shops » pour faire ses provisions ?

Ces substances peuvent trouver une voie légale quand elles sont prescrites pour des raisons de santé. Ce qui n’est pas encore le cas de la France.

Problèmes et symptômes liés à la consommation de cannabis

Hormis les effets nocifs pour l’organisme et des troubles du comportement dont l’insociabilité, la THC (TétraHydroCannabinol) qui est la principale substance du cannabis, a des conséquences d’ordre psychique et physiologique. Chez les « addictes« , on constate un gonflement des vaisseaux sanguins, la diminution de la sécrétion salivaire, une sensation de gorge sèche, de faim, des yeux rouges, une somnolence, une nonchalance, une sensation de fatigue permanente et des épisodes d’euphorie…

A terme cela peut provoquer des pertes de mémoire, de réflexes, des problèmes de concentration pouvant engendrer des accidents graves, notamment pour la conduite.

Méthode et solutions pour se libérer du cannabis et d’autres drogues ?

Libérez vous de la consommation de cannabisL’hypnose peut arriver à faire disparaître l’addiction au cannabis pour peu que le sujet ait la conviction que ce comportement n’est pas le sien et qu’il obère ses capacités.

Lhypnothérapeute viens régulièrement en aide à des personnes victimes d’addiction au cannabis et qui souhaitent réduire voir stopper leur consommation afin de retrouver une vie normale. Le cannabis est une drogue et comme toute drogue sans aide, il est dur de s’en sortir. Notre cabinet d’hypnose est là pour vous accompagner dans votre démarche d’arrêter de fumer le cannabis en travaillant notamment sur votre inconscient et votre pensée positive constructive.

A lire aussi :


Ils ont vaincu leurs addictions grâce à l’hypnose (Témoignages) :

Addiction à la drogue

Je n’en pouvais plus de me voir partir droit dans le mur. On pense qu’on peut remonter la pente toute seul ce n’est pas vrai. A force de décevoir sa famille et ses amis on se sent encore plus rejetée. On n’a plus envie de parler à personne. On se recroqueville sur soi-même et on attend la fin. La drogue m’a rendu muette, je ne m’écoutais plus moi-même. Je n’y croyais pas mais l’hypnose m’a permis de reprendre conscience même si c’est paradoxal lorsque l’on est hypnotisée. j’ai enfin eu le courage de me regarder de nouveau en face, d’aller de l’avant.

Frédérique

Alcoolisme 

Pour moi c’était des charlatans je ne suis pas le gars à qui on peut en conter. Ben voilà j’avais tout faux. L’hypnotiseur m’a bien secoué et j’ai vu que je pouvais m’en sortir de cette vie sans saveur. A 2 litres de vin par jour tout est clair. Bêtise ! Je suis dans la brume comme les gorilles ! J’ai quand même fait une séance pour voir. Ça a marché j’y croyais pas. J’y suis retourné et j’ai calmé le jeu. Je peux pas dire que mes conneries c’est fini mais au moins je sais que je suis pas clair.

Georges

Cannabis et alcool

A force de faire la fête chez des amis j’ai pris goût à l’alcool et aux drogues dites douces. En fait elles n’existe pas surtout quand on les mélange à la boisson. Je n’avais plus conscience d’augmenter sans cesse ma consommation. Ma santé à commencé à s’en ressentir et mes finances aussi. Un de mes amis m’a un jour parlé de l’hypnose. Je n’y croyait pas trop mais j’ai tenté le coup. J’ai tout de suite été très à l’aise alors que je suis un peu une sauvageonne. La séance fait beaucoup de bien, je me suis bien calmée.

Clara

Addiction alcool

On picole et un jour c’est la tuile. J’ai eu un accident grave. J’étais la conductrice et la passagère ma meilleure amie a été sérieusement blessée. Je ne m’en remettrais jamais. J’ai vu un psy pendant des mois je me sentais toujours aussi coupable. C’est comme si quelque chose ne voulait pas sortir de moi. Mon médecin m’a recommandé de me faire hypnotiser, j’ai suivi ses conseils. Et j’ai bien fait. Depuis j’arrive à oublier un peu ce drame et je dois bientôt revoir mon amie.

Georgette

Addiction aux médicaments 

Je me suis toujours dit que je n’avais aucune confiance envers les toubibs. C’est de leur faute si j’ai pris goût aux médicaments. Je peux plus m’en passer. Pour moi c’est pire que la came. Je crois que j’en rêve la nuit. J’ai essayé l’hypnose et ça m’a remonté le moral. En plus c’est pas des toubibs. Ils sont gentils et on est bien chez eux.

Macha