Selon une étude publiée par le National Health Services (version anglaise du Ministère de la Santé) la claustrophobie fait partie des 10 phobies les plus ‘communes’. Elle consiste en une peur panique de l’enfermement, la crise survenant le plus souvent dans de petits espaces confinés (ascenseur, avion, transports en commun…). Elle s’oppose à l’agoraphobie, la peur des espaces ouverts/publics. Comme toutes les phobies, elle est la conséquence d’une fausse croyance, bien ancrée dans l’inconscient. En présence d’un objet, d’un animal ou dans une situation donnée, cette peur irrationnelle déclenche une réaction physiologique incontrôlée. Parce qu’elle permet – notamment – d’entreprendre un travail profond sur les conditionnements subconscients, l’hypnose est une thérapie naturelle toute indiquée pour soulager les phobies…

Phobie des espaces confinées : qui est-elle et d’où vient-elle ?

Vivre avec une phobie de l’enfermement et des petits espaces peut très vite rendre le quotidien invivable. Prendre les transports en commun, voyager, aller au cinéma, assister à un concert ou se garer dans un parking sous-terrain ? Autant de petits événements de tous les jours que l’individu phobique vit comme une véritable épreuve…

Peur panique de l’enfermement : des causes variées

Soigner sa claustrophobie avec l'hypnose

La psychothérapie considère que la phobie est le transfert inconscient d’une angoisse profonde vers un objet concret ou une situation donnée.

Ainsi, il est intéressant de creuser la symbolique de l’enfermement dans le cas de la claustrophobie : privation de liberté, impossibilité de s’exprimer et de se faire entendre, isolement social et physique…

Les espaces clos, surtout petits, symbolisent quant à eux la suffocation, le manque d’air. Parfois, la peur viscérale de perdre le contrôle sur sa vie et d’être pris au piège se cache derrière la claustrophobie.

Dans le cadre d’une prise en charge par l’hypnose, le travail sur l’inconscient permet de mettre le doigt sur la symbolique très personnelle et profonde de cette phobie.

En effet, le travail sur l’inconscient permet de mettre le doigt sur la symbolique très personnelle et profonde de cette phobie. L’hypnose est une thérapie naturelle et efficace car elle permet d’entreprendre un travail sur l’inconscient conditionnement. Globalement, on attribue souvent à la claustrophobie des causes traumatiques dites situationnelles ou émotionnelles.

A l’origine de la claustrophobie :

Quel quotidien pour les claustrophobes ?

La personne atteinte de claustrophobie cherche à éviter à tout prix l’objet ou la situation redoutée. Dans les lieux publics, la personne a souvent l’impression d’être observée et jugé. Il éprouve un sentiment d’exposition et d’impuissance qui renforce la panique. Les symptômes de la claustrophobie sont les mêmes que ceux de la crise d’angoisse, ou de la crise d’anxiété, communs à l’ensemble des phobies.

Ce véritable tsunami émotionnel n’est pourtant rien de plus qu’une réponse physiologique primitive. En cas de danger, le cerveau reptilien active le mode survie. Les signaux qu’il envoie nous permettent de réagir rapidement à l’alerte et de la combattre ou prendre la fuite. Seul hic ? Cette réaction en chaîne n’est pas justifiée dans le cadre d’une phobie car le danger vital est non avéré. On parle donc de peur irrationnelle.

L’hypnose et l’état profond de relaxation dans lequel elle plonge sont une vraie réponse, car ils permettent de reprendre le contrôle sur ses émotions et de déconstruire les fausses croyances à l’origine de cette réaction physiologique extrême. C’est également un traitement qui est doux et rassurant, ce qui permet de travailler sur les conditionnements inconscients. En quelques séances, le patient phobique pourra constater une amélioration quant à sa façon de vivre avec sa phobie.

Hypnose et claustrophobie : accepter sa peur pour mieux la contrô-ler

Les personnes qui en souffrent éprouvent une peur panique de l’enfermement, généralement dans de petits espaces. S’il existe de nombreux traitements de la claustrophobie, l’hypnose est l’un des plus efficaces.

Ne plus tomber dans le piège de l’évitement

Parfois, la claustrophobie prend une telle ampleur qu’il n’est plus possible de vivre normalement. Au quotidien, le patient phobique multiplie les crises et vit dans l’angoisse constante. Chez certaines personnes, la perspective même de l’enfermement suffit à déclencher les symptômes phobiques.

Dans ce cas, et pour ne plus s’infliger une telle souffrance, l’individu en vient à éviter toutes les situations « à risque ». Parce qu’il ne trouve que cette solution pour faire taire sa phobie, il finit par s’isoler du monde.

Les conséquences de l’évitement peuvent être lourdes car l’isolement exacerbe les phobies et les nourrit.
L’hypnose permet d’affronter ses peurs en douceur et surtout, de les déconstruire durablement.

Faire la chasse aux fausses croyances grâce à la transe hypnotique

Si vous êtes claustrophobe, c’est que votre subconscient associe les espaces confinés à un danger qui menace votre survie. Evidement, c’est une fausse croyance sur laquelle vous n’avez aucun contrôle direct puisque votre raison, votre conscience, ne maitrisent plus rien.

Durant la transe hypnotique, vous restez dans une maitrise parfaite de vous-même mais la porte de votre inconscient s’ouvre enfin. En vous laissant guider par les mots de votre hypnothérapeute, vous accédez à la matrice de cette peur profonde irrationnelle et commencez à la déconstruire…

Hypnothérapie et gestion des émotions

Une relaxation profonde qui permet un véritable lâcher prise émotionnel

claustrophobie hypnose

Phobies et gestion des émotions sont indissociables. L’hypnose propose un travail profond qui consiste à accueillir ses émotions dans un cadre relaxant et serein pour mieux pouvoir les contrôler.

Cette indispensable acceptation ne peut se faire que dans le contexte de lâcher prise induit par la transe hypnotique. Quant aux suggestions positives qui prennent le pas sur les fausses croyances, elles ne peuvent être parfaitement intégrées sans cet état de conscience modifiée.

L’hypnose ne fait pas la chasse aux émotions, mais les empêche simplement de prendre le pas sur l’essentiel.

Comment se passe une séance type ?

Lors d’une séance typique, le patient et l’hypnothérapeute discutent ensemble du problème à résoudre. Puis, le thérapeute demande ensuite au patient de se détendre et d’entrer en transe hypnotique. Le professionnel guidera ensuite le patient dans son subconscient, où est ancrée la fausse croyance à l’origine de la phobie.

Le thérapeute aidera le patient à remplacer cette fausse croyance et à en installer une nouvelle, plus positive. Le patient se verra enseigner des exercices d’auto-hypnose qu’il pourra utiliser sur place pour contrôler sa phobie.

L’auto-hypnose pour maitriser sa phobie « in situ »

Lorsque la situation phobique se produit, il est utile d’appliquer certains exercices d’auto-hypnose. Votre praticien vous apprendra à désamorcer la crise et à vous détendre profondément. Ces petits exercices vous permettront d’être partie prenante de votre propre guérison et vous donneront une plus grande confiance en vous dans les situations phobiques.

Dans certains cas, la simple perspective de pouvoir contrôler ses émotions et gérer la crise suffit à la désamorcer.

Affrontez et vainquez vos peurs avec l’hypnose.

Écoutez nos séances audio pour une vie sans crainte.

Un retour à la vie normale après la séance ?

L’hypnose donne d’excellents résultats sur les cas de phobies légères à modérées. Le travail fait sur le subconscient durant la séance suffit parfois à déloger pour de bon la fausse croyance à l’origine de la claustrophobie.

Les phobies plus sévères, avec isolement social (voire même dépression) peuvent être grandement soulagées par l’hypnose mais nécessitent aussi un suivi psychologique plus poussé.

Après votre séance, vous aurez les clés pour reprendre le contrôle et vous vous laisserez moins submerger par la peur dès qu’une situation « à risque » se présentera.

Hypnose et phobies : ils partagent leur histoire

Au-delà d’un parcours à l’issue positive, ces personnes ont toutes quelque chose en commun : elles se laissaient trop souvent dominer par leurs émotions. Ces dernières les empêchaient d’être pleinement elles-mêmes, jusqu’à ce qu’elles décident de reprendre les choses en main grâce à l’hypnose…

Leurs témoignages sont la preuve qu’il suffit parfois d’appuyer simplement sur le bon curseur pour se libérer et se soigner durablement et sereinement d’une phobie.

Partagez cet article sur

Tous nos articles

William Charron

Passionné par le bien-être et le développement personnel, je m’intéresse depuis de nombreuses années à l’hypnose et à ses applications thérapeutiques.

    Nos dernières actualités

    Quels sont les bienfaits de l’hypnose pour …

    William Charroncalendar22 Mai 2024

    Traverser une séparation est une épreuve émotionnelle intense. Entre le stress, l’anxiété et la perte de confiance en soi, les défis sont nombreux. Pourtant, il existe des outils pour aider à se reconstruire, et l’hypnose ...

    lire la suite

    Formation hypnose Ericksonienne : les choses à …

    William Charroncalendar02 Avr 2024

    L’hypnose Ericksonienne est une méthode remarquable qui nous permet d’accéder aux ressources cachées de notre inconscient. Développée par le psychiatre Milton H. Erickson, cette approche unique en son genre propose des techniques innovantes pour mieux ...

    lire la suite